• Manu Larcenet : un parcours étonnant

    Comment l'esprit punk peut inspirer des BD humoristiques ou d'une noirceur absolue.

    Blast

    Voilà un auteur de BD au parcours étonnant puisqu'il a commencé avec des dessins dans Fluide glacial, a enchaîné par une série drôle, au dessin léger, Le Retour à la terre,

    pour continuer avec Blast qui propose des personnages peu aimables et un dessin beaucoup plus sombre - il délaisse d'ailleurs la couleur pour un noir et blanc très travaillé.

    Manu Larcenet explique qu'il a ainsi créé "une nouvelle série avec un dessin radicalement différent, le récit d'une névrose totale. Et une nouvelle façon de dessiner. Aujourd'hui, j'ai arrêté les cases, je fais de vrais dessins, sur des feuilles volantes. Je ne me demande pas où je vais couper mon type, je le dessine en entier. Ça me donne une liberté incroyable, car mon geste peut sortir de la case. Quand je sens que l'un d'entre eux est bon je le scanne et, sur l'ordinateur, je reviens à ma passion du graphisme. Avec Blast, j'ai trouvé une méthode de travail qui me plaît au plus haut point. (... Dessiner est) plus qu'un plaisir, c'est une transe. Quand tu as assez de technique, il ne te reste plus qu'à vivre l'instant du dessin. Et c'est un moment incroyable, où tu fais des mots avec des traits. C'est à toi de décider quand tu vas arrêter de parler. Si tu en as dit assez. Si ce que tu as dit éveille quelque chose en toi. Mais rien n'est intellectualisé, seule compte la sensation."

    Blast, tome 4

    Manu Larcenet a composé les bandes-annonces du tome 1

     

    du tome 2

     

    et du tome 3

    Dans Blast, le corps du héros est essentiel. Pas étonnant qu'en 2013 Larcenet ait illustré l'étonnant roman de Daniel Pennac, Journal d'un corps. Dans ce livre, le narrateur tient un journal intime, mais il n'y confie pas ses pensées secrètes : il tient le journal de son corps de ses douze ans jusqu'à sa mort. Il évoque donc la chair, les viscères, les nerfs... Or Larcenet explique : "depuis des dizaines d'années, je me passionne pour le corps, plus particulièrement la relation au corps. J'ai souvent tourné autour du sujet sans trouver d'angle d'attaque. Quand j'ai lu le livre je me suis dit que ce n'était plus la peine de chercher".

    Journal d'un corps, 2013

     

    Enfin, Larcenet vient de publier le premier volume d'une nouvelle série : Le rapport de Brodeck qui est d'une rare noirceur et d'une force impressionnante.

    Les points communs ? La nature humaine et la beauté de la nature qui permet aux personnages et aux lecteurs de respirer.

    Retour à la terre, tome 1

    Blast, tome 1

    Le Rapport Brodeck

    « Liberté vs sécurité : do not trackEmmanuel Lepage : voyager par la gâce des aquarelles »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :