• Gérald Bronner est un sociologue français qui s'intéresse depuis longtemps aux croyances. Il a commencé par exemple par se demander pourquoi les enfants croient au père noël. Son objectif est toujours de trouver les invariants de la croyance alors que le savoir se développe.

    Complotisme et démocratie

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • "On ne défend pas une langue en la momifiant, mais en la faisant vivre", affirmait François de Closets dans Zéro faute. L’orthographe, une passion française (2009). En effet, plus de la moitié des mots français ont changé au moins une fois d’orthographe depuis l’invention de l’orthographe en 1694 avec le premier dictionnaire de l’Académie française. Ainsi "nénufar" s’est écrit "nénufar" jusqu’en 1935, pour s’écrire "nénuphar" de 1935 à 1990 et redevenir logiquement "nénufar" en 1990. Mais dès que l’on change quelque peu l’orthographe, un nombre incalculable de personnes, célèbres ou non, estime comme Jean d’Ormesson en 1991 que "le français se désagrégera à grande vitesse" !
    Pourtant "l’orthographe française s’est constituée par réformes successives – on n’en compte pas moins de huit – de sorte que s’opposer à toute nouvelle réforme, c’est bafouer notre tradition, c’est mutiler la France", explique Michel Masson, professeur émérite à Paris-III, dans la conclusion du Point sur les Rectifications de l’orthographe en 2005.

    Romain Beaumont/SIPA

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Si les plateformes numériques telles que Facebook, Twitter, et autres connaissent quasi tout de nos vies - ce que nous consommons, où nous mangeons, où nous partons en vacances, ce que nous aimons, etc. - nous ne savons pas comment elles prennent leurs décisions, comment sont créés leurs algorithmes, comment elles partagent leurs données...

    Que peuvent faire les citoyens contre ces géants qui non content de gagner de l'argent avec nos données, les utilisent de façon opaque ?

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Václav Havel était un dramaturge tchèque. Il a passé près de cinq ans en prison entre 1977 et 1989 pour s'être opposé au régime communiste autoritaire de son pays. Après la révolution de velours de 1989, il a été président presque son gré, "de 1989 à 2003, signant des traités mais toujours apposant son nom au bas des pétitions en faveur des droits de l’homme". Il s'est ainsi adressé au Congrès des États-Unis : "La sauvegarde de notre monde humain n'est nulle part ailleurs que dans le cœur humain, la pensée humaine, la responsabilité humaine".

    Václav Havel et le Dalaï-lama, 2011

    Grand humaniste, nombre de ses déclarations et de ses écrits sont toujours d'actualité. En voici deux.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Il existe des dizaines et des dizaines de moteurs de recherche, mais Google est quasi la seule référence pour l'immense majorité des internautes : en 2016, plus de 90 % l'employaient.

    Parts de marché de Google en 2016

     

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique